Vous avez désactivé JavaScript

Ca peut conduire à fonctionnalité réduite et affecter la présentation graphique de ce site.
Cependant, tous les contenus seront toujours disponibles.

Les bonnes pratiques de vaccination
Pour toute question concernant la vaccination dans votre élevage, demandez conseil à votre vétérinaire.

Tirez le meilleur de
votre séance de vaccination

 Ces conseils ne remplacent en aucun cas les recommandations de votre vétérinaire ou la notice des vaccins.
Respectez la prescription de votre vétérinaire.

Le vaccin doit être conservé dans de bonnes conditions

Le vaccin se stocke à l’abri de la lumière et de la poussière, au réfrigérateur à une température comprise entre 2°C et 8°C. Mieux vaut conserver le vaccin dans son emballage d’origine.

Quant au stockage du réfrigérateur lui-même, il doit être mis dans un endroit tempéré tout au long de l’année.

Un thermomètre mini – maxi doit permettre de contrôler les températures.

La préparation du chantier de vaccination

Nous vous recommandons de :

  • travailler dans un local confortable, disposant d’une bonne luminosité, d’une table et d’un évier ;
  • respecter les règles d’hygiène : lavage/brossage des mains et port de gants ;
  • être méthodique et rigoureux.

Un chantier calme est synonyme de réussite.

Il est très important de consulter la notice de vos vaccins avant leur utilisation. En effet, la plupart des vaccins inactivés s’utilisent après avoir été réchauffés à température ambiante (15-25°C). Ceci est très important en terme d’innocuité. Attention, ce n’est pas le cas pour les vaccins vivants, où seul l’adjuvant doit être mis à température ambiante. Dans tous les cas, il faut respecter les recommandations de votre vétérinaire sur ce point.

S’il est recommandé de réchauffer votre vaccin avant injection, vous pouvez :

  • En priorité, sortir les flacons nécessaires dans une salle chaude (nurserie ou post-sevrage) la veille (12 H avant).
  • Exceptionellement, les réchauffer en les plongeant quelques minutes dans de l’eau chaude  : vous pourrez vacciner environ 10 min après.

Ne réchauffer que la quantité de vaccin dont vous avez besoin.
En effet, les préparations une fois entamées ou reconstituées ne supportent pas la conservation au-delà de quelques heures, même au réfrigérateur.

Le matériel 

Une seringue est dédiée à un type de vaccin ! Et elle doit être stérilisée, rincée rigoureusement et régulièrement lubrifiée avant toute séance de vaccination.

Le prolongateur stérile doit être neuf à chaque séance. Il est indispensable pour réaliser une injection de qualité.

Les aiguilles sont à usage unique et de taille adaptée :

  • De 4 à 12 kg : diamètre 0,8 x 16 mm
  • De 12 à 20 kg : diamètre 1,1 x 25 mm

Comptez une aiguille par portée ou pour 15 animaux maximum.

Une séance de vaccination efficace

Organisez votre chantier : panneau de contention, pont à hauteur d’homme.

Les animaux à vacciner doivent être sains pour la vaccination. Sinon, il faut reporter la séance. Pendant la séance de vaccination, inspectez la zone d’injection en évitant de piquer sur les abcès et les zones souillées.

Pas de précipitation, il est nécessaire d’aller à son rythme. Assurer le point d’injection est la clé de la réussite d’une bonne séance de vaccination !

Ne pas injecter trop vite ! Compter 101, 102, 103 pendant que vous videz la dose avec votre seringue.

Pour éviter les erreurs, marquez les animaux vaccinés au fur et à mesure. Vaccinez toute la bande en une seule fois.

Identifier la zone d’injection

En maternité : 1 à 2 doigts derrière l’oreille, 1 à 2 doigts sous la ligne du dos

En post-sevrage : 1 à 2 doigts derrière l’oreille, 2 à 3 doigts sous la ligne du dos.

Fin du chantier

En fin de séance, vérifiez que le nombre d’animaux vaccinés correspond au nombre de doses utilisées.

Votre matériel doit être nettoyé, désinfecté, séché puis stocké dans une boite à l’abri de la poussière dans l’attente de votre prochaine vaccination.

Dans tous les cas, respectez strictement les recommandations de votre vétérinaire et la notice du vaccin.